ARTICLES MES ARTICLES

La chronique de la sophrologue : L’importance de la méditation

November 19, 2015



Les études sont formelles, la méditation change le cerveau ! 

En dépit des apparences, yeux clos et position placide, la méditation n’a rien d’une détente, c’est même tout le contraire qui se produit dans le cerveau! Il s’agit de se concentrer sur sa “météo intérieure’: les sensations, émotions et pensées qui circulent librement dans son esprit et de dompter ce vagabondage cérébral pour ramener son attention sur un objet de concentration. 

Cet entraînement de l’esprit dévoile sous l’oeil de l’IRM, “une amélioration de l’attention et de la vigilance cérébrale" explique Antoine Lutz, du centre Inserm de neurosciences de Lyon. 
La méditation permet donc de mieux gérer ses émotions ce qui peut aider entre autres les gens souffrant de dépression. On peut également grâce à cette pratique apprendre à atténuer la douleur ou à gérer des pensées morbides mais également ralentir le vieillissement cérébral car elle stimule les connexions neuronales ce qui agit, entre autre, sur le stress. 

On remarque enfin des différences physiques : Mathieu Ricard, l'un des plus éminents moines bouddhistes français, émissaire officiel du Dalaï Lama en France, et de formation scientifique a prouvé de façon certaine qu'après trois mois de méditation, on observe un renforcement du système immunitaire, une hausse de 20 à 30% des anticorps, une augmentation des cellules souches dans le sang. La méditation contribue également à réduire le taux de cholestérol dans le sang et la tension artérielle. 

Contrairement aux idées reçues, la médiation est une technique simple d'apprentissage que l'on peut débuter à tout âge. Reconnue scientifiquement comme source de bienfait chez l'adulte, la méditation fonctionne également chez l’enfant. Les adultes oublient ou n'ont tout simplement pas conscience de toutes les sources de stress qu'un enfant doit supporter au quotidien: les relations avec les camarades d'école, le stress des parents, une vie de couple des parents parfois compliquées, l'arrivée d'un petit frère/soeur les déménagements... 
La méditation peut aider l’enfant à gérer les émotions négatives qui l'assaillent comme la colère ou l'anxiété et surmonter les tracas de sa vie quotidienne. L'enfant doit apprendre à faire la part des choses, et à réaliser qu'il peut se sentir en colère, méchant, alors qu'il est simplement fâché, triste, ou même inquiet. 

La finalité ultime de la méditation étant l'atteinte du bonheur parfait et inébranlable face aux aléas de l'existence. Ce bonheur pouvant être atteint par une compréhension et une acceptation totale de nous-mêmes, des autres et de notre environnement au sens large. Alors sans avoir la prétention de vivre dans le bonheur constant, on peut tout de même commencer à pratiquer à son rythme et selon son temps. 

Pour plus de renseignements ou pour ceux qui ont envie de débuter, vous pouvez me contacter directement et vous laisser guider à travers une approche simple et accessible pour tous ! 

Aude Mahoudeau-Campoyer 
Sophrologist, Hypnotherapist, EFT practitioner. 
www.sophrologyhk.com 
brieftherapyhk@gmail.com 
FB: Sophrology and Hypnotherapy by Aude Mahoudeau 
  

Tags:

Please reload

All Rights Reserved © 2017