ARTICLES MES ARTICLES

Back to school !

September 17, 2015

Des visages nouveaux, des larmes, des rires, des parents stressés ? Et oui ! C’était la rentrée ! 
C’est l’heure du premier bilan et parfois tout ne se passe pas toujours comme dans un rêve et la réalité du vécu d’un enfant peut être déboussolante. 
Alors patience, écoute et calme vont permettre de sécuriser votre enfant et le laisser s’adapter à sa nouvelle vie. 
  
Mon enfant me dit qu’il n’aime pas l’école 

On DÉ-DRAMATISE et on l’écoute! 
On a souvent tendance à parler à la place de nos enfants! Alors évitons d’avoir l’air effondrée et de lui dire que la maitresse doit être super ou que c’est un endroit où il va forcement s’amuser. 
Laissons-le s’exprimer et aidons-le à réfléchir ensemble à ce qu’il serait possible de mettre en place afin de se sentir mieux. Cela lui donnera l’habitude d’exprimer ses inquiétudes en toute confiance en se sentant écouté et capable de trouver des solutions à sa portée. De même, il est important qu’il comprenne qu’il a un intérêt personnel à aller à l’école pour faire des acquisitions et apprendre à grandir. 
  
Mon enfant ne se fait pas de copains. 
Les enfants nouveaux et les plus timides vont mettre un peu de temps à se faire des amis. En général, aucun ne reste seul plus d’un mois et tous finissent par se faire des copains. En restant à l’écoute de son enfant et en invitant peut-être des camarades à la maison cela pourra créer une complicité qui continuera dans la cour de récréation ! 
  
Mon enfant est fatigué après sa rentrée scolaire 
C’est bien normal! 
La rentrée est un stress pour toute la famille: reprendre le rythme, les rendez vous médicaux, s’inscrire aux activités extra-scolaires, la surcharge de l’emploi du temps... 
Et puis, votre enfant a de longues journées collectives, il lui faut du temps pour se caler à son nouveau rythme. C’est pourquoi il est important d’assurer un rythme régulier “veille- sommeil-loisirs” à la maison. 
Petite astuce: Jouer à un jeu de société en famille, pour permettre la communication et les échanges sur le quotidien et les besoins de chacun en mode ludique. De plus, un enfant sera plus enclin à faire ses devoirs s’il sait qu’il va y avoir une partie amusante dans la soirée. 
  
Ne pas oublier que chaque enfant a son propre rythme et que c’est en le respectant qu’on lui donnera confiance en ses propres capacités ! 
Restons toujours à l’écoute de ce que nos enfants vivent et de comment ils le vivent mais souvenons nous que l’amour, l’échange et le temps sont souvent le meilleur trio pour leur permettre d’évoluer vers une adaptation toute en douceur. 
  
Aude Mahoudeau - Campoyer 
Sophrologue & Hypnothérapeute 
Site : www.sophrologyhk.com 
Facebook : Sophrology HK and Hypnotherapy by Aude Mahoudeau

 

Tags:

Please reload

All Rights Reserved © 2017